Le dernier juif d’Afghanistan annonce enfin son départ pour Israël

Abonnez-vous à la newsletter

Zebulon Simantov, le dernier juif vivant en Afghanistan, va rejoindre en Israël sa famille dont il était séparé depuis plus de vingt ans.

Selon l’Agence télégraphique juive, Simantov était resté pour s’occuper de la dernière synagogue du pays, située à Kaboul, alors que l’Afghanistan était en proie à la violence et à l’instabilité. Il a résisté tout au long du règne du mouvement extrémiste taliban et de l’invasion qui a suivi par les États-Unis et leurs alliés à la suite des attaques du 11 septembre 2001 à New York et à Washington, DC.

«J’ai réussi à protéger la synagogue de Kaboul comme un lion juif», a déclaré Simantov à Arab News. S’adressant au magazine Foreign Policy en 2019, Simantov a sévèrement critiqué les talibans, affirmant qu’ils « avaient fait couler beaucoup de sang et terrorisé Kaboul et de nombreuses autres régions du pays ».

Simantov n’était pas le seul juif du pays jusqu’en 2005, lorsque son coreligionnaire Isaac Levy est décédé à l’âge de 80 ans. Les talibans « m’ont beaucoup battu. J’ai été emprisonné plusieurs fois à cause de ce charlatan de Levy. Il voulait se débarrasser de moi pour vendre la synagogue. Mais Dieu merci, il n’a pas réussi ». La rivalité entre les deux hommes a fait l’objet d’une film documentaire que l’on peut voir sur YouTube.

Le vendeur de tapis et de bijoux, âgé de 61 ans, a déclaré qu’il immigrerait à l’automne, retrouvant sa femme et leurs deux filles qui ont fait leur aliya en 1998. « Je vais regarder la télévision en Israël pour savoir ce qui va se passer en Afghanistan », a-t-il déclaré.

Simantov est né à Herat, la troisième plus grande ville du pays et le berceau de la culture juive en Afghanistan. Il a déménagé à Kaboul avant de s’enfuir au Tadjikistan en 1992, puis est retourné vivre dans la capitale afghane. Le départ de Simantov signifie que la synagogue de Kaboul va fermer, mettant fin à la vie juive dans le pays après 2000 ans ou plus.

La communauté juive afghane est l’une des plus anciennes d’Asie centrale, comptant autrefois plus de 80 000 membres. En 1951, les Juifs ont été autorisés à quitter le pays. Plus de 10 000 Juifs afghans ou leurs descendants vivent actuellement en Israël.

Line Tubiana avec ynet

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*