Un mariage Satmar bafoue les interdictions relatives au coronavirus à New York

Abonnez-vous à la newsletter

Selon la vidéo, il y avait des milliers d’hommes assis dans les gradins de la synagogue d’une capacité de 7 000 personnes, chantant et dansant jusque tard dans la nuit.

Le mariage a eu lieu à Williamsburg à Brooklyn où il y a une grande communauté Satmar Kiryas Yoel et où le grand-père du marié, Aaron Teitelman, est le chef de la congrégation. Dans des vidéos, publiées pour la première fois par le New York Times, des milliers de hassidim peuvent être vus faisant le fête ensemble à l’intérieur du complexe de la synagogue Satmar Kiryas Yoel à Brooklyn. Parmi tous ces invités, pas un ne porte un masque.


Le 18 novembre la semaine dernière, certaines parties de Brooklyn ont été passées en zone jaune dans le système de catégorisation des infections COVID-19 de l’État de New York, et d’autres parties ont été entièrement supprimées du système de zonage COVID.

Mais même les zones qui ne sont pas catégorisées exigent qu’un lieu de culte ne rassemble que 50% de sa capacité, et que les fidèles doivent garder six pieds (environ 1,8 mètre) d’écart et porter des masques.

Le mariage a été organisé dans le plus grand secret, mais un article dans la publication de la communauté Der Blatt publié après le mariage, a détaillé les efforts déployés par les dirigeants de Satmar pour éviter que l’événement ne soit porté à la connaissance des responsables de l’État et de la ville.  » Maintenant que le mariage est passé, après avoir été célébré avec splendeur, le sentiment exprimé par tous est le suivant : combien nous sommes privilégiés, quelle chance notre nous avons eue, d’avoir mérité l’expérience d’une telle nuit glorieuse », écrivait Der Blatt

Le New York Post a cité l’article de Der Blatt, écrit en yiddish, comme déclarant que toutes les informations, avis et invitations pour le mariage ont été faits de bouche à oreille afin d’éviter d’être détectés, sans affiches, invitations écrites ou avis de journaux.

« La ville effectue un nombre considérable d’inspections quotidiennes, et notre équipe de sensibilisation communautaire se consacre à relayer les derniers événements à travers la ville  », a déclaré Mitch Schwartz, porte-parole de la mairie, admettant qu’il ne pouvait pas expliquer comment le mariage a pu se dérouler. « Mais soyons clairs : les rassemblements en salle de cette taille ne sont pas acceptables et ils sont offensants face à tous les sacrifices que les New-Yorkais ont faits pour protéger leurs familles et leurs voisins du COVID-19.  » Il n’a pas été en mesure de dire si la synagogue devrait maintenant faire face à des conséquences pour avoir accueilli l’événement.

Il ne faudra pas s’étonner de la propagation du virus ni de la colère justifiée du maire : c’est un comportement inadmissible et intolérable.

Line Tubiana

1 Comment

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*