Beaufay : Une Sarthoise est reconnue Juste parmi les Nations

Abonnez-vous à la newsletter

En janvier 1944, Léontine Bracchi, a sauvé deux jeunes enfants juifs, René et Daniel Herszbaum de la déportation lors de la Seconde Guerre mondiale. Après une longue enquête, elle vient d’être reconnue Juste parmi les Nations.

C’est un aboutissement. Léontine Bracchi, habitante de Beaufay, qui a sauvé deux enfants juifs de la déportation, René et Daniel Herszbaum, 9 et 4 ans en 1944, vient d’être reconnue Juste parmi les Nations à titre posthume après une longue enquête. Ce titre de Juste est décerné au nom de l’État d’Israël par le mémorial de Yad Vashem.

D’ici quelque temps, Léontine Bracchi, décédée en 1977, aura son nom de gravé au mémorial de Yad Vashem et également au mémorial de la Shoah à Paris.

La lettre officielle, Daniel Herszbaum, l’a reçue cette semaine. En août dernier, il était venu en pèlerinage avec ses deux fils en Sarthe. À ce moment-là, Daniel espérait que sa bienfaitrice, Léontine Bracchi, soit reconnue Juste parmi les Nations. « Ces femmes courageuses, en particulier Mémé Bracchi, nous ont, à leurs risques et périls, cachés et sauvés, mon frère René et moi, Daniel. C’est grâce à Mémé Bracchi que j’ai aujourd’hui une belle famille, trois enfants, trois petits-enfants magnifiques. J’espère sincèrement que cette reconnaissance de Yad Vashem interviendra rapidement… ». Léontine Bracchi est la 75e Juste de la Sarthe.

Source ouest-france

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*