Un média haredi moqué pour avoir flouté le visage d’une cheffe de parti

Abonnez-vous à la newsletter

Le site d’information Behadrei Haredim a modifié la photo illustrant une réunion de la coalition, bloc de huit partis qui se sont réunis pour former un gouvernement ensemble.

L’article sur cette coalition, qui faut-il le rappeler déteste déjà ce futur gouvernement, a carrément flouté le visage de Merav Michaeli, la seule femme sur la photo. Les médias ultra-orthodoxes censurent généralement les images de femmes en raison des croyances religieuses et culturelles de leur public.


La décision de censurer le visage de Michaeli a été critiquée et moquée en ligne« C’est comme si elle était un agent du Mossad »,  faisant référence à la pratique consistant à brouiller les visages des personnels de sécurité et militaires afin de dissimuler leur identité.


Un autre utilisateur de Twitter a demandé ce que le site Web ferait lorsqu’une femme deviendrait Premier ministre« Est-ce qu’ils vont juste ne jamais montrer sa photo, quel que soit son poids dans l’actualité » l’utilisateur a écrit.


« C’est pourquoi ils n’ont pas mis à jour leur site Web à l’époque de Golda Meir », une autre personne plaisanté, faisant référence au Premier ministre israélien de 1969 à 1974. ».


Quand les haredim avaient usé de leur influence pour faire disparaître les femmes du catalogue Ikea ou pour obliger les passagers d’un avion à changer de place, eh bien c’est la même logique : la femme n’existe pas, et ne doit pas être affichée, fût-elle partie prenante du prochain gouvernement.

Je souhaite sincèrement que tous ces rétrogrades pleurent des larmes de sang quand ce nouveau gouvernement s’attaquera à eux : selon les médias israéliens, Michaeli sera sans doute ministre des Transports dans le nouveau gouvernement qui comprendra le nombre record de huit femmes.

Line Tubiana

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*