Israël : deux milliardaires américains derrière la réforme judiciaire controversée ?

Abonnez-vous à la newsletter

Selon le quotidien israélien “Ha’Aretz”, Arthur Dantchik et Jeffrey Yass, des Juifs américains dont le patrimoine financier cumulé s’élève à plus de 40 milliards de dollars, sont les principaux donateurs de l’influent think tank israélien Kohelet Policy Forum, qui serait à l’origine du texte controversé de réforme de la Cour suprême.

La réforme judiciaire proposée par le ministre de la Justice israélien, Yariv Levin – actuellement au cœur du bras de fer entre le pouvoir exécutif et le pouvoir judiciaire en Israël, et à l’origine d’une forte mobilisation de la rue –, n’aurait pas été rédigée par Levin lui-même ou ses conseillers mais par le Kohelet Policy Forum, l’un des instituts de recherche les plus influents d’Israël, financé par deux milliardaires américains, révèle le quotidien israélien de centre gauche Ha’Aretz.

“Depuis sa création il y a dix ans, le Forum Kohelet travaille dans les coulisses avec un budget de dizaines de millions de shekels par an. L’argent est utilisé pour financer les salaires d’une centaine de chercheurs qui font avancer son programme en faisant pression sur les députés et en publiant des articles d’opinion et des blogs.”

L’institut, qui promeut des “politiques nationalistes et ultralibérales”, tisse depuis des années “des liens étroits avec des membres de la Knesset et des militants affiliés à des partis de droite” et d’extrême droite, ajoute Ha’Aretz.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*