L’homme de ménage de Gantz a tenté de fournir des informations à Black Shadow

Abonnez-vous à la newsletter

Un homme de ménage au domicile du ministre de la Défense Benny Gantz a contacté le groupe de hackers Black Shadow, soupçonné d’être affilié à l’Iran.

L’homme de ménage de Benny Gantz qui aurait contacté le groupe de hackers Black Shadow et leur aurait proposé d’espionner le ministre de la Défense a fait l’objet d’un acte d’accusation contre lui auprès du tribunal de district de Lod par le bureau du procureur du district central jeudi.

La tentative a été déjouée par le Shin Bet. L’homme de 37 ans nommé Omri Goren, de Lod, et sa compagne sont employés comme domestiques depuis quelques années. Goren a un casier judiciaire, dont 14 arrestations, cinq condamnations et quatre séjours en prison.

Goren a proposé à Black Shadow d’installer un virus dans l’ordinateur personnel de Gantz. Il a contacté le groupe après que des rapports le mois dernier ont révélé Black Shadow et ses tentatives de piratage sur des cibles israéliennes.

Goren a contacté le groupe via Telegram sous une fausse identité et a déclaré qu’il travaillait pour le ministre de la Défense. Il a dit au groupe qu’il pouvait les aider en échange d’un paiement. Goren a envoyé au représentant de Black Shadow des photographies d’un certain nombre d’objets dans la maison de Gantz afin de prouver ses intentions.

Les articles photographiés comprenaient un bureau, des ordinateurs, une tablette, une boîte avec une étiquette IDF, un coffre-fort verrouillé, une machine de déchiquetage, des numéros IP, un colis avec une étiquette répertoriant les souvenirs que Gantz a reçus en tant que chef de cabinet, des photos encadrées de Gantz et de sa famille, factures de taxes municipales et plus. Il a ensuite effacé le chat Telegram et les photos de son téléphone portable.

Il n’a pas été exposé à des documents classifiés en raison des protocoles de sécurité de l’information et des équipements installés au domicile de Gantz, a déclaré le Shin Bet.

Goren a coopéré avec le Shin Bet et les interrogateurs de la police. Il a expliqué sa motivation et décrit en détail sa conversation avec le représentant de Black Shadow. L’enquête a été menée par l’Unité des enquêtes criminelles internationales du Shin Bet et Lahav 433 et a été menée à la connaissance de Gantz.

Le député d’opposition Itamar Ben-Gvir a appelé la commission des affaires étrangères et de la défense de la Knesset, dirigée par le député de Yesh Atid Ram Ben Barak, à se réunir pour une discussion d’urgence sur les circonstances qui ont permis à Goren, un criminel condamné, de travailler dans la maison de Gantz. C’est sans doute un sérieux problème, qu’il faut absolument éliminer.

Ce n’est pas la première fois que Gantz est la cible d’opérations de renseignement hostiles. En mars 2019, le téléphone portable de Gantz a été piraté, probablement lié à l’Iran. Le Shin Bet avait averti Gantz que toutes informations sur son téléphone étaient compromises, entre les mains de groupes hostiles à Israël, mais aucune information classifiée n’était censée être sur le téléphone à l’époque.

Line Tubiana avec jpost

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*