Avec le boom technologique le nombre de millionnaires israéliens explose

Abonnez-vous à la newsletter

Grâce aux options d’achat d’actions, quelque 10 000 cadres de la technologie sont devenus millionnaires en dollars au cours de la dernière année.

La crise de Covid-19 a été bénéfique pour les employés de la technologie dans le monde entier et cela est également vrai pour Israël – la «Startup Nation». Le secteur technologique israélien emploie des centaines de milliers de personnes qui, au cours de l’année écoulée, ont bénéficié d’une hausse fulgurante, souvent exponentielle, du cours de l’action de leur société.

La demande pour les produits de ces entreprises a augmenté pendant la pandémie, en raison du besoin de solutions technologiques qui facilitent le travail et les études à distance : solutions de communication, infrastructure, cybersécurité, etc. Les actions des entreprises technologiques cotées en bourse ont grimpé en flèche, en raison également d’incitations gouvernementales. Quant aux entreprises privées, beaucoup sont en route pour Wall Street, via une introduction en bourse ou une fusion. D’autres bénéficient d’une valorisation accrue des placements privés.

Dans quelle mesure les salariés de la haute technologie et des sciences de la vie ont-ils profité de la hausse vertigineuse de l’année écoulée? « Globes » a récemment analysé la question des options détenues par les employés des entreprises technologiques israéliennes négociées à Wall Street. Les résultats montrent que le bénéfice sur les options exercées par les salariés de ces sociétés en 2020, et celui sur les options non encore échues, s’élève à environ 5 milliards de dollars. (Se référant à tous les employés de ces entreprises, pas seulement aux employés israéliens).

Un cabinet comptable de premier plan qui a voulu garder l’anonymat, a analysé la question d’un point de vue légèrement différent, en se concentrant sur les travailleurs de la technologie en Israël. La conclusion intéressante est que des dizaines de milliers d’employés de technologie en Israël sont devenus millionnaires au cours de l’année écoulée, sur des options (shekel ou dollar), dont certaines sont entièrement acquises et d’autres encore soumises à des restrictions contractuelles.

La même étude a trouvé un «top line» d’environ 10 000 employés de rang relativement élevé qui, au cours de l’année écoulée, ont augmenté leur fortune d’un million de dollars ou plus (dont certaines options sont encore non échues comme mentionné). De 10 000 à 20 000 employés supplémentaires de niveau inférieur ont augmenté leur patrimoine de 1 million de shekels ou plus.

Néanmoins, un grand nombre de travailleurs de la haute technologie en Israël ne font pas partie des chanceux et la répartition des richesses est inégale. La division, dans la plupart des entreprises, appartient à la direction – un petit nombre d’employés – qui détiennent environ 25% des options; 40 à 50 employés de rang inférieur détenant un autre 25%; 200 autres détiennent les 25% suivants, et le reste les 25% restants.

Ces résultats pourraient être d’un grand intérêt pour les sociétés de gestion de patrimoine qui conseillent les clients fortunés en matière d’investissements et de gestion d’actifs. Cette augmentation de richesse pour un si grand groupe a également des implications sur leur pouvoir d’achat : le montant qu’ils dépenseront pour acheter des appartements, des voitures et plus encore, et peut même affecter l’ensemble du marché immobilier israélien, qui a récemment connu une vague de demande et des prix en hausse.

Line Tubiana avec globes

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*