Sheldon Adelson, mécène et ami d’Israël, est mort

Abonnez-vous à la newsletter

Sheldon Adelson, magnat américain des casinos, philanthrope, donateur politique et fervent partisan d’Israël est décédé à 87 ans d’un lymphome.

Il a bâti sa fortune en tant que magnat des casinos aux États-Unis. Ses quelques intérêts commerciaux en Israël avaient une teinte politique avec la propriété du quotidien gratuit «Israel Hayom», qui soutenait le Premier ministre Benjamin Netanyahu, et une participation majoritaire dans le journal de droite «Makor Rishon». M. Adelson a beaucoup œuvré en faveur de la communauté juive. Il avait créé avec sa femme la Fondation Adelson dont « le but principal » est « de renforcer l’Etat d’Israël et le peuple juif », selon le site internet de l’organisation.

Né le 4 août 1933 à Boston, Sheldon Gary Anderson a grandi dans le quartier Dorchester de cette même ville du nord-est des Etats-Unis. Son père, d’origine juive d’Ukraine et de Lituanie, était chauffeur de taxi. Sa mère, tenancière d’un atelier de tricot, avait, elle, immigré d’Angleterre.

C’est dans les années 1960 qu’il commence à faire fortune grâce à une entreprise de voyages charter. Selon Sands, il a créé une cinquantaine d’entreprises. Ce n’est qu’à l’âge de 55 ans que le « serial entrepreneur » entre dans le secteur des casinos, en 1989, lorsque lui et ses partenaires achètent le Sands Hotel & Casino à Las Vegas pour 128 millions de dollars (105 millions d’euros).

Avant sa mort, il possédait plus de la moitié de l’empire du jeu de 14 milliards de dollars (11,5 milliards d’euros), avec des casinos à Las Vegas, à Singapour et à Macao, en Chine, selon le magazine Forbes. Mardi, sa fortune était estimée à 35 milliards de dollars (un peu plus de 28 milliards d’euros), selon la même source, qui l’avait aussi classé 28e au rang des milliardaires 2020. Il laisse derrière lui six enfants issus de ses deux mariages.

Son épouse israélienne, le Dr Miriam Adelson, a écrit aujourd’hui un éloge funèbre à son défunt mari dans «Israel Hayom». Elle a écrit: « Sheldon était l’amour de ma vie. Il était mon partenaire dans l’amour, la philanthropie, les activités politiques et l’esprit d’entreprise. Il était le Juif le plus fier du monde qui voyait l’État d’Israël non seulement comme la réalisation de promesses historiques faites à ces gens qu’il aimait et qui l’avaient mérité mais aussi comme un don de Dieu à toute l’humanité.  »

Fervent partisan du président américain Trump et du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, Adelson a payé le prix le plus élevé jamais payé pour une maison en Israël lorsqu’il a acheté l’ancienne résidence de l’ambassadeur américain en Israël à Herzliya Pituah pour 67,6 millions de dollars.

Selon KAN news Adelson sera enterré en Israël.

Line Tubiana avec globes

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*