United et Delta reprennent leurs vols sans escale vers Israël

Abonnez-vous à la newsletter

United Airlines et Delta Air Lines ont repris leurs vols sans escale depuis Newark et New York JFK vers Tel Aviv (les 6 et 7 juin respectivement), Delta reprenant la route pour la première fois depuis le 7 octobre.

« La décision de reprendre la liaison le 7 juin 2024, qui avait été temporairement suspendue en octobre 2023, fait suite à une évaluation approfondie des risques de sécurité par la compagnie aérienne », indique Delta. « Delta continue de surveiller de près la situation en Israël en collaboration avec des partenaires gouvernementaux et du secteur privé ». Delta opérera avec un Airbus A330neo pour son service quotidien entre New York JFK et Tel Aviv, qui devrait reprendre le 7 juin. La compagnie aérienne demandera aux pilotes et aux agents de bord de passer la nuit en Israël.

Le partenaire de la coentreprise de Delta, Virgin Atlantic, a également annoncé son intention de relancer les vols sans escale entre Londres Heathrow et Tel Aviv à partir du 5 octobre. Delta et Virgin Atlantic partageront toutes deux des codes avec la compagnie aérienne israélienne El  Al pour ouvrir encore plus de sièges.

United Airlines a brièvement repris ses vols en mars, mais les a ensuite suspendus à nouveau un mois plus tard en raison de l’attaque iranienne contre Israël. Il a repris ses vols quotidiens vers Newark depuis hier et prévoit jusqu’à deux fois par jour à partir du 20 juin. Avant le 7 octobre, United exploitait quotidiennement quatre vols directs vers Tel Aviv depuis Newark, San Francisco, Washington et Chicago.

American Airlines n’a pas repris ses vols vers Israël depuis le 7 octobre et toutes ses liaisons devraient rester suspendues jusqu’à la fin octobre de cette année, sauf nouvelle annonce l’infirmant. Air Canada, qui, comme United, a repris ses vols vers Israël en mars et s’est arrêtée après l’attaque iranienne en avril, devait également reprendre ses vols ce mois-ci, mais a récemment prolongé la suspension jusqu’en août.

D’autres compagnies aériennes, européennes, telles qu’Air France, Transavia, Lufthansa, Swiss ou British Airways entre autres, ont déjà repris leurs liaisons avec Israël de manière limitée. Ryanair vient de reprendre cette semaine (le 3 juin) ses vols vers Tel Aviv suite à la réouverture du Terminal 1 (dédié aux compagnies low cost) de l’aéroport Ben Gourion de Tel Aviv.

Les prix des billets d’avion à destination et en provenance d’Israël ont plus que doublé ces derniers mois en raison d’une demande excédentaire et d’une pénurie de vols, alors que les transporteurs étrangers ont lentement repris leurs services dans un contexte de combats encore en cours avec le Hamas à Gaza, rapporte Times of Israël. Lorsque la guerre a éclaté à la suite de l’attaque du groupe terroriste du 7 octobre dans le sud d’Israël, presque toutes les grandes compagnies aériennes internationales avaient suspendu leurs vols vers Tel Aviv à l’exception notamment des compagnies aériennes israéliennes.

Joël Ricci

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*