Le prince Charles a commandé sept peintures de survivants de la Shoah

Abonnez-vous à la newsletter

Anita Lasker-Wallfisch,
Les portraits de sept artistes basés au Royaume-Uni seront dévoilés au palais de Buckingham ce mois-ci, pour servir de « lumière directrice » aux générations futures.

Le prince Charles a chargé sept artistes de premier plan de peindre des portraits de survivants de l’Holocauste en hommage à la génération vieillissante. Les portraits seront dévoilés au palais de Buckingham vers la fin de ce mois.

Les peintures feront partie de la collection royale et seront exposées à la Queen’s Gallery du palais de Buckingham et au palais de Holyroodhouse à Édimbourg.
Passionné par la promotion de la tolérance entre les communautés, le prince espère que les portraits démontreront « l’interdépendance de l’humanité, alors que nous nous efforçons de créer un monde meilleur pour nos enfants, petits-enfants et générations à naître – un monde où l’espoir l’emporte sur le désespoir et l’amour triomphe sur la haine ». . Son Altesse Royale, qui est le directeur de la Journée nationale de commémoration de l’Holocauste, a souvent mis en garde contre les répercussions de l’extrémisme et dans un discours marquant le 75e anniversaire de la libération d’Auschwitz, il a insisté sur le fait que les leçons de l’Holocauste étaient toujours « extrêmement pertinentes ».

Charles espère que la collection « agira comme un guide supplémentaire » au sein de la société britannique. Les portraits contribueront à immortaliser les horreurs de l’Holocauste. Les leçons de l’histoire font à jamais partie intégrante de l’évitement de tragédies répétées et alors que le nombre de survivants de l’Holocauste diminue malheureusement mais inévitablement, le prince reconnaît la nécessité de veiller à ce que leurs histoires perdurent.

Le projet artistique figurera dans un documentaire de la BBC Two plus tard ce mois-ci. Le public entendra les témoignages et les récits de ce que les hommes et les femmes et leurs familles juives ont enduré sous les nazis.

Helen Aronson

Parmi les survivants figurent Anita Lasker-Wallfisch, âgée de 96 ans, musicienne issue d’une famille juive allemande qui a joué dans un orchestre de détenus du camp de concentration d’Auschwitz, et a ensuite été détenue à Bergen-Belsen. Helen Aronson, 94 ans, qui a survécu à l’incarcération de Juifs dans le ghetto de Lodz, en Pologne occupée par les nazis. Ainsi que Zigi Shipper et Manfred Goldberg, qui ont rencontré le duc et la duchesse de Cambridge en 2017 lorsqu’ils sont retournés pour la première fois dans l’ancien camp de Stutthof, dans le nord de la Pologne.

Les peintures, seront présentées à la Queen’s Gallery du palais de Buckingham du 27 janvier au 13 février, et au palais de Holyroodhouse à Édimbourg du 17 mars au 6 juin.

Line Tubiana avec tatler

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*