Antisémitisme aux États-Unis: la gauche “woke” est-elle dans le déni?

Abonnez-vous à la newsletter

L’universitaire Paul May analyse les tensions entre l’aile gauche du Parti démocrate, acquise aux thèses «woke» et postcoloniales, et leurs aînés souvent plus centristes. Les premiers garderaient le silence face aux actes antisémites lorsque leurs auteurs appartiennent à des minorités ethniques.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*