Bill Gates et sa femme Melinda annoncent leur divorce

Abonnez-vous à la newsletter

Le couple se sépare après vingt-sept ans de mariage, et vingt ans de travail commun au sein de leur fondation, l’une des plus puissantes au monde, pour laquelle ils vont continuer à collaborer.

« Après mûre réflexion et beaucoup de travail sur notre relation, nous avons pris la décision de mettre fin à notre mariage. » C’est par cette phrase simple, annonçant leur divorce, que commence le communiqué commun de Bill et Melinda Gates, publié sur leurs comptes Twitter respectifs, lundi 3 mai.

Le milliardaire cofondateur de Microsoft, et sa femme, qui résident dans l’Etat de Washington, vont divorcer après vingt-sept ans de mariage, et vingt ans de travail commun au sein de leur fondation.

Les Gates, qui ont trois enfants, ont annoncé qu’ils continueraient à « travailler ensemble au sein de leur fondation », la Bill and Melinda Gates Foundation, qui lutte contre la pauvreté et les maladies, mais qu’ils ne pensaient « plus pouvoir évoluer ensemble en tant que couple ».

Quatrième homme le plus riche au monde

Bill Gates, cofondateur de Microsoft aujourd’hui âgé de 65 ans, et sa femme, 56 ans, une ex-directrice du géant informatique, n’ont rien dit dans l’immédiat des raisons qui les poussaient à se séparer. Ils ont prié le public de donner à leur famille « l’espace et l’intimité » nécessaires pour pouvoir « commencer à nous adapter à cette nouvelle vie ».

Bill Gates est, selon le dernier classement de Forbes, le quatrième homme le plus riche du monde, avec une fortune évaluée à 124 milliards de dollars (102 milliards d’euros). Il se place derrière deux autres Américains, Jeff Bezos et Elon Musk, et le Français Bernard Arnault, et devant le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg.

S’il a fait fortune grâce à Microsoft, il a démissionné du poste de président en 2014 et se consacre aujourd’hui essentiellement à la philanthropie. Sollicité par de nombreux dirigeants, il a fait de multiples interventions depuis le début de la pandémie, contre laquelle sa fondation a dépensé plus d’un milliard de dollars, selon le New York Times. Cette visibilité sur une maladie qui a alimenté les tensions politiques a fait de lui une cible fréquente des théories complotistes sur les réseaux sociaux.

La fondation qu’il a créée avec sa femme est considérée comme la plus grande fondation privée au monde. Elle a dépensé quelque 53 milliards de dollars en vingt ans, et emploie près de 1 600 personnes, selon son site officiel. Parmi ses activités, elle contribue en partie au financement du Monde Afrique depuis 2015 pour le soutien aux questions de développement et de santé publique.

Une rencontre à New York en 1987

Même s’ils continueront à œuvrer ensemble au sein de leur fondation, qu’ils coprésident aux côtés de Warren Buffett, leur divorce pourrait entraîner des changements dans la façon dont elle est financée, avançaient certains observateurs. On ignore notamment si M. Gates continuera à l’alimenter en fonds aussi régulièrement qu’il le faisait jusqu’ici.

Bill et Melinda Gates s’étaient rencontrés lors d’un dîner à New York peu après l’entrée de Melinda à Microsoft en 1987. Dans un documentaire sorti sur Netflix en 2019, Inside Bill’s Brain (Dans le cerveau de Bill), le cofondateur de Microsoft avait expliqué qu’après être sortis ensemble pendant un an, ils s’étaient retrouvés face à l’obligation de faire un choix : « Soit rompre soit se marier. » Bill avait fait une liste sur un tableau blanc « des pour et des contre du mariage », avait raconté Melinda en riant.

Le divorce des Gates intervient après le divorce d’un autre couple multimilliardaire, celui de Jeff Bezos d’avec sa femme MacKenzie Scott en 2019. La séparation de ces derniers avait cependant été annoncée après la publication d’informations sur une liaison extraconjugale du fondateur d’Amazon. MacKenzie Scott est depuis devenue la 22e personne la plus riche de la planète et une influente philanthrope, avec quelque 6 milliards de dons rien qu’en 2020. Elle a annoncé le mois dernier son remariage.

Dans le cas des Gates, aucune nouvelle récente n’avait laissé présager une séparation, même si Melinda Gates avait évoqué des tensions dans le mariage, notamment dans son livre The Moment of Lift, sorti en 2019.

Source lemonde

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*