Catherine Deneuve, ses poules et Le Bon Coin

Abonnez-vous à la newsletter

La star française a accepté de tourner une publicité pour le fameux site de petites annonces en dévoilant une passion très inattendue…

Catherine Deneuve sur Le Bon Coin : a priori, le mariage semble incongru, mais il est pourtant visible depuis dimanche dans une publicité décalée qui célèbre les quinze ans du site de petites annonces, bien connu des Français. On y voit la star de cinéma recevoir des publicitaires dans une maison de campagne afin de trouver des idées pour promouvoir la plateforme, l’idée étant de mettre en avant tous les produits qu’on peut trouver dans ce grand souk numérique, vélos, fauteuils, appartements, jobs…

Et même des poules, propose soudain Deneuve, très sérieuse. Des poules ? L’actrice dévoile alors une drôle de collection dans une pièce annexe, avec des volailles en céramiques, en porcelaine, en faïence… et montre, tout attendrie, sa dernière trouvaille aux publicitaires : « Regardez, cette petite, elle est arrivée hier de Nantes… »

Le plus inattendu est que Catherine Deneuve est réellement fan de ces gallinacés qu’elle aime apparemment chiner sur le site de petites annonces. « On a découvert qu’elle en possédait cinq cents qu’elle achetait et qu’elle vendait via Le Bon Coin, a expliqué à Madame Figaro Anne Quemin, la directrice de la communication du groupe. Alors, on a imaginé une histoire autour de cette passion pour montrer que le site est une plateforme universelle et populaire, accessible à tout le monde, même à Catherine Deneuve, qui nous a fait ce cadeau formidable de partager un goût personnel. »

De Chanel au Bon Coin

La marque n’est pas peu fière d’avoir décroché l’icône du grand écran pour asseoir son image. Pour réaliser ce spot d’une quarantaine de secondes, qui sera visible pendant six semaines, elle a fait appel à Éric Lartigau, le réalisateur de La Famille Bélier ou L’Homme qui voulait vivre sa vie, dans lequel jouait Deneuve. L’actrice est connue pour avoir déjà participé à de nombreuses publicités, mais dans un registre plus classique ou glamour, loin d’une collection de poules dénichées sur Le Bon Coin. On l’a vue ainsi promouvoir le parfum Chanel N°5 ou la marque Yves Saint Laurent – elle était très proche du couturier.

Combien a-t-elle touché pour signer avec le site de petites annonces ? Le montant des émoluments reste confidentiel, mais on sait que les stars ne se déplacent jamais pour des pubs en dessous de six chiffres, voire sept pour les plus connues. En 1987, selon France Info, Catherine Deneuve avait empoché l’équivalent de 400 000 euros – un record à l’époque – pour vanter les mérites du groupe Suez, en tailleur noir et brushing impeccable, au moment où la droite privatisait les grandes entreprises publiques. Une belle affaire pour Suez, un mauvais souvenir pour Deneuve : les épargnants français perdaient leurs mises quelques jours plus tard dans le fameux krach d’octobre 1987. Avec Le Bon Coin, on nage en eaux plus calmes…

Source lepoint

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*