Yotam Ottolenghi : portrait d’un chef superstar

Abonnez-vous à la newsletter

Cuisinier, auteur de sept ouvrages culinaires, propriétaire de restaurants à Londres ou encore signataire d’innombrable recettes, Yotam Ottolenghi s’inscrit dans les lignées des plus grands chefs des années 2000. Aux fourneaux : portrait d’un cuisiner star.

Créatif et audacieux, Yotam Ottolenghi est devenu un chef à l’influence mondial. Recettes principalement végétariennes et accessibles à tous, il a vendu ses livres culinaires à travers le monde. Né à Jérusalem, il s’installe par la suite à Londres, où il y apprend la cuisine dans une école française. Une vie cosmopolite qu’il diffuse à travers ses recettes : toutes sont mélangées de gastronomie israélienne, iranienne, turque, italienne ou encore française.

Super star des légumes 

À 52 ans, son nom est synonyme de cuisine végétale et ouverte sur le monde. En Angleterre, aucune famille n’est passée à côté de ses recettes : ses sept livres se vendent par centaines de milliers et ses créations sont publiées tous les jours dans The Guardian. Il y réinvente une gastronomie mêlant légumes et métissage.


Yotam Ottolenghi se révèle dans les années 2000, et avec l’aide de son meilleur ami Sami Tamimi, il ouvre quatre cantines-­épiceries fines à Londres entre 2002 et 2004. En 2012, le cuisinier publie son deuxième livre Jérusalem, récit de deux amis gays, l’un Israélien, l’autre Palestinien, dans lequel ils réécrivent les recettes de la ville natale du chef. Grâce à cette oeuvre, il conquit le palet des occidentaux.


Le rappeur anglais Loyle Carner va même lui rendre hommage dans un morceau en 2018. La chanson « Ottolenghi », en featuring avec Jordan Rakei, célèbre son amour pour les ouvrages du chef, le tout sur une mélodie jazz.

Millionnaire sur les réseaux sociaux 

Le chef oriental troque quelque fois ses couteaux pour son téléphone. Avec plus de 1,3 millions de followers sur son Instagram, Ottolenghi a trouvé un nouveau moyen de partager ses recettes. Très actif, il cumule plus de 3 977 publications, faisant faire à ses créations, une deuxième fois, le tour du monde.

Son dernier livre Flavour a été nominé au Goodreads Choice Awards Best Food & Cookbooks. On y retrouve les maîtres-mots de l’Israélien : légumes et saveurs.