Aujourd’hui Israël déconfine et lance son « passeport vert »

Abonnez-vous à la newsletter

Le pays champion du monde de la vaccination lance ce dimanche un déconfinement massif et un « passeport vert » donnant accès à certains lieux et événements publics.

Près de 50% des Israéliens ont reçu au moins une dose du vaccin contre le coronavirus et presque 30% les deux doses depuis le début de la campagne de vaccination le 19 décembre dernier. Après avoir flambé au mois de janvier, notamment à cause des variants anglais et sud-africain, le nombre de nouveaux cas quotidiens diminue fortement. C’est le cas, en particulier, chez les plus de 60 ans qui ont reçu très majoritairement leurs deux doses.

Par conséquent, le gouvernement israélien a décidé de sortir largement du troisième confinement décrété le 27 décembre. Ce dimanche à partir de 7h00 (6h00 en France métropolitaine) les centres commerciaux, les marchés, les musées et les bibliothèques rouvriront pour tous dans le respect des gestes barrières. Les salles des cafés et des restaurants resteront fermés au moins jusqu’aux premiers jours de mars.

Un code-barre pour sésame

En outre, sur présentation d’un « passeport vert », la population pourra se rendre dans les salles de sport, les piscines, les parcs d’attractions, les hôtels et assister à des événements sportifs ou culturels.

  • Ce « passeport vert » est réservé aux personnes ayant reçu leurs deux doses de vaccin, à partir d’une semaine après la seconde dose, le temps pour l’organisme de secréter les anticorps et aux patients ayant guéri du coronavirus.
  • Le document appelé officiellement « vignette verte » (tav iérok) est disponible sur le site web du ministère de la Santé ou bien via l’application dédiée en entrant son numéro de carte d’identité ou de passeport, sa date de naissance et son numéro de téléphone.
  • Le sésame prend la forme d’un code-barre à télécharger ou bien à imprimer.
  • En téléphonant au centre d’appels *5400 les personnes n’ayant pas de smartphone (c’est souvent le cas chez les Juifs ultra-orthodoxes) peuvent se faire envoyer le code-barre par courrier électronique et même par courrier postal.
  • Pour accéder aux lieux ou aux événements soumis à « passeport vert », il faudra présenter le code-barre et une pièce d’identité à l’entrée.
  • Il est valable pendant six mois, le temps pour les scientifiques de s’assurer de la validité du vaccin dans la durée. Si l’efficacité du vaccin est confirmée, il sera prorogé.

« C’est le premier pas vers une vie presque normale » a déclaré le ministre de la Santé Youli Edelstein lors de la présentation du dispositif jeudi.

Israël encore largement coupé du monde

Un déconfinement symbolique avait déjà eu lieu le 7 février dernier avec la possibilité d’aller au-delà d’un kilomètre de chez soi et d’acheter de la nourriture à emporter dans les cafés ou restaurants. Cependant, les écoles rouvrent au compte-gouttes en fonction de l’âge et de la situation sanitaire dans la commune concernée. Les frontières terrestres d’Israël et l’aéroport international de Tel Aviv demeurent fermés mais Israël a déjà signé un accord avec Chypre et la Grèce pour un futur « passeport vert » de voyage permettant aux personnes vaccinées d’éviter les quarantaines dans les trois pays concernés.

Source franceinter

1 Comment

  1. Bravo Israël, mais pour la France avant de parler de passeport vert, parlons vaccination. A quand la vaccination pour 50% de la population ? On est au point 0, quelques centaines de vaccinés pour 70 millions on est encore très loin. Bon courage à tous.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*