L’assassinat de Samuel Paty est la responsabilité des aveugles volontaires

Abonnez-vous à la newsletter

Nous sommes tous effondrés par l’assassinat de Samuel Paty, mais franchement, peut-on sincèrement dire que nous étonnés? Pour moi, la réponse est NON.

Je ne suis pas étonnée parce que les signaux d’alarme nous en avons eu en pagaille et ces signaux étaient des actes d’antisémitisme longtemps tolérés ou plutôt passés sous silence dans notre belle France laïque et fraternelle.

Il faudrait reprendre la litanie des attentats antisémites qu’a subis la communauté juive françaises depuis les attentats de Copernic et de la Rue des Rosiers dont les défauts d’enquête sortent aujourd’hui, jusqu’à Mohammed Merah en 2012. Et je n’oublie ni Ilan Halimi, ni tous les autres, ni les émeutes « liées aux intifadas », ni les insultes antisémites que mes enfants ont subies au gré de ces « flambées ».

Pourquoi Merah, eh bien parce que lui aussi il y a déjà 8 ans a tué dans une école un professeur et des élèves que cela aurait du déclencher les mêmes réactions que l’odieux assassinat de Samuel Paty. Car en fait, quelle différence y a-t-il entre cette horrible décapitation, et l’assassinat par balle à bout portant d’enfants? Je n’en vois aucune dans le degré d’horreur, et comment oublier le peu de compassion que la France a porté aux victimes. Les manifestations étaient de taille ridicule, et la mobilisation officielle était bien loin d’atteindre ce que l’on attendait.

Puis tout s’accélère. Jours de colère du 26 janvier 2014, et on entend dans la rue : « juif casse-toi la France n’est pas à toi« . Juillet 2014 : à l’occasion des manifestations pro gaza, la haine anti sémite s’affiche, se hurle se vomit partout. Juillet 2014 : émeutes antisémites à Sarcelles, slogans de haine, et mises à sac de commerces juifs.

Et en 2015, ce carnage qui a décimé la rédaction de Charlie Hebdo, suivi du massacre à l’Hyper Cacher, n’a pas suffi à faire prendre la mesure du danger : l’islamisme aurait du terroriser la France et pousser les politiques à cesser de nous bassiner avec leurs discours de bisousours : amalgame, stigmatisation, et j’en passe et des meilleurs.

Mais non ça n’a pas suffi, quelques moi plus tard c’est le Bataclan qui est ensanglanté, avec un bilan effrayant, plus de 130 morts, 500 blessés dont certains dans un état très grave. Cortèges, discours, comme d’habitude, mais pas de mesures draconiennes qui auraient permis d’extirper l’islamisme qui tue de tous ses nombreux fiefs.

Et puis ont suivi toutes ces attaques dont le but était de tuer mais aussi de terroriser une population de plus en plus excédée, mais gouvernée par des politiques et des médias, oui les médias font aussi la loi, dont le souci principal est toujours le même, ménager les islamistes, ne pas nommer les terroristes pour ne pas stigmatiser tous les musulmans. Le résultat est le contraire de celui que tous les chantres du vivre ensemble voulaient voir émerger : l’islamisme jette le discrédit sur les musulmans, et les islamistes se sentent de plus en plus forts et intouchables.

Voila ce que je pense : l’antisémitisme violent et meurtrier n’a pas choqué la majorité des populations, et tous ces veaux n’ont pas compris que ce n’était qu’une mise en bouche, que cet islamisme violent et tueur s’attaquerait tôt ou tard à toute la population du pays, et se comporterait comme en pays conquis. Tellement plus facile de tourner pudiquement la tête au début de la catastrophe, de trouver toutes les raisons ineptes aux attaques antisémites, de ne rien vouloir prévoir en pensant que tout cela était passager. Tellement facile d’oublier comment le nazisme a triomphé, en se faisant les dents sur les juifs avant de s’attaquer à toute la terre.

Alors je suis horrifiée et triste de qui est arrivé au courageux Samuel Paty, mais, surement pas étonnée. J’ai juste envie de hurler que tout était prévu par les gens qui n’en ont rien à foutre de stigmatiser, par ceux pour qui la laïcité doit être un des piliers de notre république, par ceux qui n’avaient pas peur de dire que le danger on était déjà en plein dedans. Et je ne crois pas que ce sera la dernière attaque. Et je suis persuadée que le sentiment d’impunité des islamistes va continuer pendant très longtemps : on libère des djihadistes, et on nous casse la tête avec la priorité de l’état de droit. C’est nul, ils le savent et en profiteront.

Line Tubiana

1 Comment

  1. Bonjour,
    Je vais être clair, les renseignements étaient au courant de ce qui aller arriver, mais les personnes en charge de l’application des protections des gens qui ont en charge les différents organismes d’état, n’ont pas fait leur travail, manque de courage certainement, mais les politiques sont aussi responsables, car à force de vouloir protéger « l’avenir de la France » c’est celle d’aujourd’hui qui trinque !
    Je ne défend aucun système ou partie, ils ont tous échouer, il faut ouvrir nos yeux et nos oreilles !
    Bonne journée !

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*