Israël et la Jordanie signent un accord de survol

Abonnez-vous à la newsletter

Cet accord de survol réduira les temps de vol des États du Golfe et de l’Extrême-Orient vers l’Europe et l’Amérique du Nord.

Israël et le Royaume de Jordanie ont signé un nouvel accord aérien qui, pour la première fois, permettra des survols à travers l’espace aérien des deux pays, raccourcissant ainsi considérablement le temps de vol des États du Golfe, de l’Asie et de l’Extrême-Orient vers l’Europe et l’Amérique du Nord. L’annonce officielle indique que cette décision « entraînera des économies substantielles de carburant, réduira les émissions polluantes et contribuera à la qualité de l’environnement ».

Les signataires de l’accord sont les autorités de l’aviation civile et les autorités aéroportuaires d’Israël et de Jordanie. « Il s’agit d’une conclusion positive des négociations qui ont commencé il y a plusieurs années mais qui n’ont été accélérées et achevées qu’après la signature de l’accord de paix avec les Émirats arabes unis et le permis historique pour les vols israéliens de traversier l’espace aérien de l’Arabie saoudite », indique l’annonce conjointe. Les vols décollant et atterrissant en Israël ne seront pas directement affectés par l’accord.

La Ministre des transports, Miri Regev, a déclaré : « Grâce à l’accord de paix, l’État d’Israël s’intègre de plus en plus dans la région. Nous ouvrons de nouvelles formes de coopération dans les transports, les affaires et la diplomatie avec des pays qui partagent des frontières avec nous et qui ont des intérêts similaires et une vision commune de la paix régionale. J’espère que nous pourrons bientôt annoncer de nouveaux développements. »

Line Tubiana avec globes

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*