Gal Gadot a violé la quarantaine après avoir atterri en Israël

Abonnez-vous à la newsletter

La violation de la quarantaine par Gal Gadot a attiré l’attention, en particulier en raison de la position ferme qu’elle avait adoptée précédemment pour le respect des consignes.

L’actrice et mannequin israélienne Gal Gadot est arrivée en Israël il y a quelques semaines, mais au lieu d’entrer en quarantaine comme le commun des mortels, la famille de Gadot a loué une villa avec piscine et y a accueilli des visiteurs, en violation des directives de quarantaine, selon un article d’Israël Hayom jeudi matin.


Gal Gadot a atterri en Israël avec sa famille le 12 juin et aurait dû rester en quarantaine pendant deux semaines sans avoir de contact avec d’autres personnes, selon les directives du ministère de la Santé. La famille de Gadot a décidé de passer ces deux semaines dans une villa qu’ils avaient louée pour l’occasion.


Bien que Gadot et les membres de sa famille qui sont arrivés avec elle aient été testés négatifs pour le coronavirus, ils étaient néanmoins toujours tenus d’entrer en quarantaine conformément aux directives sanitaires. Cependant, selon Israël Hayom, la famille Gadot a accueilli plusieurs invités non familiaux à la villa tout au long de leur « quarantaine ».

La violation de la quarantaine par Gadot a attiré l’attention, en particulier en raison de la position ferme qu’elle avait adoptée contre la violation de la quarantaine dans des occasions précédentes, écrivant dans son compte Instagram en mars que « rester à la maison est notre superpuissance! […] Nous ne devrions pas prendre cette situation à la légère.  »


Dans l’avion de Gadot qui est arrivé de Los Angeles au début du mois se trouvait le touriste américain Brandon Korff, qui a violé la quarantaine lorsqu’il a rencontré sa petite amie, l’actrice israélienne Yael Shelbia. Korff a été prié de quitter le pays après l’incident. Gadot et sa famille, en revanche, citoyens israéliens, relèvent du ministère de la Santé. Leur quarantaine prend officiellement fin demain.

Gal Gadot n’a pas voulu commenter l’article d’Israël Hayom, il faut dire qu’on se demande bien ce qu’elle aurait pu raconter. Toutes ses belles idées et tous ses sermons ressemblent juste maintenant à un très « bad buzz« .

Line Tubiana

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*