L’islamiste nantais qui ciblait les Hyper Cacher est sorti de prison

Abonnez-vous à la newsletter

Détenu à la prison de Vezin-le-Coquet, l’islamiste nantais Mohamed Achamlane a été libéré le 1er janvier dernier. Cet homme avait été condamné à 9 ans de prison pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste.

En juillet 2015, Mohamed Achamlane, alors âgé de 37 ans, a été condamné, par le tribunal correctionnel de Paris, à 9 ans de prison pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste et détention illégale d’armes. Une peine assortie d’une période de sûreté des deux tiers. Cet homme, qui habitait dans une commune près de Nantes, avait également fait l’objet d’une procédure ultérieure pour fraudes aux prestations sociales.

Mohamed Achamlane avait notamment fondé en 2010 le groupe Forsane Alizza (les cavaliers de la fierté) qui s’était donné pour mission de lutter contre l’islamophobie et se revendiquait d’un islamisme décomplexé. Aussi selon ses termes, de balafrer la France. Un groupe qui avait été dissous en 2012 par le ministre de l’Intérieur Claude Guéant, en vertu de la loi du 10 janvier 1936 sur les groupes de combat et milices privées.

Des cibles

Lors de son interpellation, les policiers avaient notamment trouvé à son domicile trois fusils d’assaut kalachnikov qui étaient démilitarisés mais pouvaient être remis en état de marche et aussi une liste de cibles. Notamment des personnalités de l’extrême droite ainsi que des commerces juifs à Paris et en proche banlieue dont des Hyper Cacher. Le procureur, lors du procès avait estimé que Forsane Alizza était un groupuscule organisé pour la mise en place d’actions et qui avait choisi de cacher la vérité de ce qu’elle est réellement.

Mohamed Achamlane était aussi en contact avec la lorientaise Émilie König longtemps inscrite sur la liste noire des 10 terroristes les plus recherchées par les États-Unis.

Voila le terroriste qui est aujourd’hui en liberté. Il ne faut pas non plus oublier que c’est un foutu complotiste. Le 20 septembre 2010 dans une émission de Radio France Maghreb, Mohamed Achamlane déclare : « Parlons-en, du 11 septembre : les familles des victimes sont les premières à dénoncer ces accusations. On a dit que c’était des musulmans qui étaient à l’origine de ces attentats, mais personne n’y croit. Absolument personne. Il y a des scientifiques qui se sont penchés sur la question, il y a eu des preuves qui ont été mises au jour. Mais force est de constater que les journalistes s’obstinent à faire de la propagande et à diffuser des mensonges sur un support qui est la télévision et que l’on paie. Ça nous coûte très cher pour qu’on soit discriminés et insultés. Le 11 septembre c’est pas les musulmans…. Dans deux ans ça va être les élections présidentielles. Je suis sûr, on est sûrs et certains, et je suis pas tout seul, on est des milliers de musulmans à penser ça, et des millions à travers le monde, on est sûrs et certains qu’il va y avoir, et ça commence déjà, des éventuels attentats qui pourraient survenir. On n’est pas dupes ».

Alors on va attendre tranquillement qu’il reprenne les armes contre les juifs !!!

Avec ouest-france

1 Comment

  1. Des comme lui il y en a plein en France et ailleurs. Sans parler de ceux qui s’infiltrent dans des communautés juives soit en se faisant passer pour juif, soit en voulant se convertir. On doit être hyper prudents. Alors que fait-on? la justice est inique, les prisons bondées, il est interdit de se faire justice et même aberration totale, de se défendre . Pour avoir une arme il faut s’inscrire à un club de tir, avec certificat du médecin , etc ce n’est pas simple . Que préconisez-vous ? Bien sûr la solution radicale serait de partir pour aller en Heretz , mais c’est laisser la place libre aux rats des villes et aux rats des champs .

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*