Google numérise 120 000 livres de la bibliothèque nationale d’Israël

Abonnez-vous à la newsletter

120.000 livres des collections de la bibliothèque nationale d’Israël vont passer sous les scanners de Google, pour être numérisés et mis en ligne, annonce l’institution située à Jérusalem depuis 1892. Cette collaboration concerne tous les ouvrages du domaine public de la bibliothèque qui n’ont pas encore été préservés sous forme numérique.
Le processus de numérisation est en marche, à la Bibliothèque nationale d’Israël : des cargaisons très sécurisées d’ouvrages à très haute valeur patrimoniale partiront prochainement pour les centres de numérisation de Google, en Allemagne. Lorsqu’ils repartiront pour l’établissement patrimonial, ils seront accompagnés d’une version numérique destinée aux collections de Google Books et de la bibliothèque nationale.

45 % des ouvrages destinés à la numérisation sont en hébreu, mais aussi en yiddish ou en ladino, tandis que le reste se partage entre ouvrages en latin, anglais, allemand, français, arabe ou encore russe. La numérisation des 120.000 ouvrages devrait voir une augmentation substantielle des ouvrages en hébreu accessibles en ligne, via Google Books ou sur le site de la bibliothèque nationale.

Le partenariat devrait courir sur les deux prochaines années, le temps que ce volume d’ouvrages soit traité par les services de Google. Google Books renfermerait, selon les chiffres communiqués par la firme, quelque 40 millions de références, des ouvrages du domaine public numérisés, notamment, à partir des collections de grands établissements patrimoniaux du monde entier.

Les partenariats entre Google et des établissements patrimoniaux ont fait l’objet de quelques polémiques dans le monde entier, en raison de l’irruption de cet acteur privé — pour ne pas dire hégémonique — dans un processus de conservation du patrimoine. Les ouvrages numérisés, affichés par Google dans ses résultats de recherche, participent par ailleurs à la multiplication de ses références et contenus textuels, améliorant un peu plus la rentabilité d’un modèle économique basé sur l’affichage des publicités…

En France, le partenariat entre la bibliothèque municipale de Lyon et Google Books avait ainsi fait couler beaucoup d’encre, au début des années 2010…

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*