401 élèves du Lot ont participé au Concours de la Résistance et de la Déportation

Les gagnants lotois du Concours national de la résistance et de la déportation. (©Pierre-Aubin Joubier)
Organisé chaque année, le concours national de la résistance et de la déportation s’adresse aux collégiens et aux lycéens de France. Pour le Lot, la remise des prix s’est déroulée le mercredi 5 juin 2019 au collège Gambetta à Cahors.

Un concours créé en 1961

Le Concours national de la résistance et de la déportation a été créé en 1961 par Lucien Paye, ministre de l’Éducation nationale de l’époque, suite à la demande de plusieurs associations de résistants et d’anciens combattants. Son objectif est de perpétuer la mémoire de la résistance et de la déportation chez les nouvelles générations. Le thème du concours 2018-2019 était « Répressions et déportations en France et en Europe, 1939-1945 ».

Avec 401 participants, le concours a battu un record cette année dans le Lot. La remise des prix s’est déroulée le mercredi 5 juin au collège Gambetta à Cahors. Le maître de cérémonie, Marc Paraire, directeur de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre, a appelé les collégiens et lycéens lauréats.

Xavier Papillon, DASEN (Directeur académique des services de l’Éducation Nationale), a expliqué qu’un record de participation a été battu cette année dans le Lot. « C’est un très bon cru. Cinq lycées et douze collèges ont participé, soit 401 élèves du Lot. Il s’agit du meilleur cru depuis 2009. » De plus, trois lauréats lotois ont été récompensés au niveau académique : Pierrick Remondet du Lycée Champollion de Figeac (qui remporte le premier prix individuel pour la 3e année consécutive !), le lycée Jean Lurçat de Saint-Céré (catégorie « Devoir collectif lycée ») et le collège Sainte-Hélène de Gramat (dans la catégorie « Devoir collectif collège »).

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*