Allemagne : un tweet antisémite vise un joueur israélien

L’ambassadeur d’Israël à Berlin et le gouvernement de Tel Aviv ont demandé à l’Allemagne de sévir après le tweet antisémite qui a ciblé vendredi un joueur israélien d’Ingolstadt.

Un porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, Emmanuel Nahshon, a exhorté dimanche les autorités allemandes à faire preuve de « fermeté » après que le milieu de terrain international israélien Almog Cohen (30 ans, 25 sélections), joueur d’Ingolstadt en deuxième division allemande, a fait l’objet d’insultes antisémites en marge d’un match face à Union Berlin, vendredi soir dans la capitale allemande (25e journée).

Plus tôt, l’ambassadeur d’Israël à Berlin, Jeremy Issacharoff, avait twitté à destination du joueur : « Je te soutiens et condamne avec fermeté le tweet antisémite dont tu as été victime. Il faut qu’une action pénale soit intentée contre son auteur. »

« Fier d’être juif »

Dans la foulée de l’expulsion d’Almog Cohen en deuxième période, un supporteur anonyme d’Union Berlin a posté sur Twitter un message antisémite haineux, appelant entre autres insanités le joueur à « partir en chambre à gaz ». Après une plainte pour « incitation à la haine » déposée par le club berlinois, la police a ouvert une enquête pour tenter de retracer l’origine de ce tweet qui a provoqué de nombreuses réactions indignées.

Le chef de l’État allemand Frank-Walter Steinmeier a fait part de sa « grande préoccupation » face à la propagation de l’antisémitisme dans son pays, pourtant à l’origine de l’extermination des Juifs d’Europe durant les années 1940.

Le joueur israélien a, lui, répondu aux insultes sur Twitter en soulignant être « fier d’être juif » et des valeurs qui lui ont été transmises. « En tant que capitaine dans un club en Allemagne et en tant qu’international israélien, je vais tout faire pour continuer à vous représenter avec dignité. »

Source lequipe

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*